Karhu Fusion 2.0 : la marque derrière le modèle iconique

Sneakers

Derrière le succès de la Karhu Fusion 2.0, un engagement centenaire

Au milieu des années 2010, la marque Karhu signe l’une de ses sneakers les plus réussies avec la Karhu Fusion 2.0. Ce modèle, d’abord pensé pour la course, a vu son design revisité pour être porté au quotidien. Il reflète le changement de cap opéré par Kahru au début du nouveau millénaire : mettre son savoir-faire au service d’un département lifestyle. Un choix pas si surprenant pour un équipementier sportif qui, en bon scandinave, a depuis le début le design inscrit dans les gènes. C’était en effet lui qui, le premier, avait eu l’idée d’orner ses chaussures de trois bandes obliques et parallèles…

Des chaussures à crampons à la Karhu Fusion 2.0

 Une reconnaissance olympique

Si la marque à l’ours s’affirme aujourd’hui sur le marché des sneakers lifestyle avec la Karhu Fusion 2.0, elle s’ancre avant tout dans une culture running étroitement liée aux succès de l’équipe olympique finlandaise. Crée en 1916 sous le nom Ab Sportartiklar, c’est d’ailleurs quatre ans plus tard, alors que les Flyng Finns brillent sur les podiums des Jeux d’Antwerp, que la compagnie change de nom. Quelques années plus tard, Karhu — ours en finnois— chausse, aux J.O. de Paris la génération la plus douée de l’histoire du pays. On y retrouve un certain Paavo Nurmi, qui décrochera neuf médailles d’or en 8 ans.

En savoir plus sur le plus célèbre des Finlandais volants.

L’inventeur des trois bandes

Bien qu’on puisse attribuer sans l’ombre d’un doute la paternité des trois bandes aux chaussures Karhu, on ne sait pas vraiment dans quelles conditions le design a été vendu à adidas. D’après certains témoignages, Adolf Dassler, fondateur de la marque allemande, aurait été séduit par le logo aux Jeux olympiques d’Helsinki, en 1952. Un peu plus tard, les dirigeants finlandais, invités en Allemagne, auraient vendu les trois bandes à adidas pour l’équivalent actuel de 1600 euros et quelques bouteilles de bon whisky.

La chaussure hors-piste

Armée d’un nouveau logo, un M pour Mestari (« champion » en finnois), la marque de sneakers finlandaise aborde les années 60 par un nouveau choix tactique, premier pas vers la Karhu Fusion 2.0. Reconnue internationalement pour ses performances sur la piste, Karhu se lance alors dans la chaussure d’entraînement, sans crampons et plus confortable. Après les Trampas, le modèle Champion introduit une innovation bientôt reprise par la concurrence : la semelle à coussin d’air. Et déjà, la marque connaît une orientation lifestyle. Les Trampas sortent ainsi dans une version casual, tandis que l’Albatross se pare de couleurs éclatantes.

La marque célèbre son héritage

Avec la Fulcrum, qui favorise la propulsion vers l’avant, et non plus vers le haut, Karhu introduit une innovation décisive dans l’histoire du running. Mais surtout, la marque inaugure aussi ce qui deviendra sa semelle emblématique, présente sur la Karhu Aria 95, la Karhu Synchron, et bien sûr la Karhu Fusion 2.0. C’est avec ces dérivés de la Fulcrum que Karhu Originals, division lifestyle de la marque, se fait un nom dans la mode.

Retour sur le come-back de Karhu.

Pour alimenter ce nouveau départ, Karhu puise dans ses origines. Elle conserve ainsi le mélange de mesh, de daim et de toile prédominant dans les années 80, et s’inspire de la nature scandinave pour proposer des mélanges de couleurs audacieux, évoquant un style outdoor. Ce retour aux sources prend parfois la forme d’une véritable enquête. Les archives de la marque ayant été détruites dans un incendie dans les années 50, Karhu s’appuie sur les contributions du public et des collectionneurs qui amènent parfois des modèles vintage en magasin.

Fidèle à ses valeurs, la marque refuse de grandir au-delà du raisonnable, et garde un contrôle total sur ses modèles et sur les détaillants, comme Walk of Love, avec qui elle travaille. Karhu limite aussi le nombre de ses collaborations, préférant miser sur des investissements de long terme et sur des modèles intemporels. C’est dans ce contexte que resurgit ainsi en 2015 la Karhu Fusion 2.0, fer de lance, avec la Karhu Aria 95 et la Karhu Synchron, du renouveau de la marque centenaire.

Sources :

karhu.com/blog/the-legend-of-karhu-originals/

sneakerfreaker.com/articles/karhu-how-the-finnish-bear-laced-a-legacy/

fleetfeet.com/blog/behind-karhu

sneakers-magazine.com/history-check-over-100-years-of-karhu/